Test de pneus d'hiver ACL 2017

Publié le 27/09/2017

Expertise

32 pneus hiver au banc d’essai


Quatre des 32 pneus hiver testés ont obtenu la mention « bon » lors du dernier test de pneus du Club automobile européen (dont l’ACL fait évidemment partie).
Vingt-six pneus ont reçu la mention « satisfaisant », et un modèle a dû se contenter de la mention « suffisant ». Un pneu hiver a été qualifié d’« insuffisant » par les testeurs.

Dimension 195/65 R15

Pour ce dernier test de pneus hiver, 16 modèles de pneus au format 195/65 R15 ont été contrôlés. Avec une part de marché de 13%, ce format compte parmi les pneus hiver les plus vendus. On le trouve sur de nombreux véhicules de la catégorie moyenne inférieure. Le véhicule utilisé pour les essais est une VW Golf.

Sur les 16 modèles testés, 3 ont séduit par un bon résultat global. Douze modèles doivent se contenter de la mention « satisfaisant », et un modèle n’obtient que le résultat global « suffisant » en raison de faiblesses prononcées sur revêtement sec.

Les vainqueurs du test :

Testé pour la première fois, le Continental WinterContact TS860, qui représente la seule marque « haut de gamme » testée, séduit par une mention globale « bon ». Viennent ensuite, également avec un bon résultat global, l’ESA+ TECAR Super Grip9 et le Kleber Krisalp HP3. Il est étonnant de constater que ces deux marques sont en fait des sous-marques de fabricants de pneumatiques réputés, mais qu’ils obtiennent de meilleurs résultats que leurs marques principales respectives. L’ESA+ TECAR Super Grip9, un produit destiné à l’organisation d'achat du secteur suisse de l’automobile et de la moto, est développé et produit par Goodyear. Dans ce dernier test, il déclasse les deux marques principales Goodyear et Dunlop. Il en va de même pour le nouveau Kleber Krisalp HP3, un produit de sous-marque du groupe Michelin. Dans ce dernier test, le Kleber dépasse de très loin le Michelin Alpin 5, en particulier sur la neige.

Le milieu de classement :

Le milieu de classement se compose de 12 modèles. Les deux pneus hiver de Goodyear et Dunlop présentent une faiblesse sur un seul critère. Le Dunlop Winter Response 2 perd des points en raison de son comportement sur le sec, tandis que le Goodyear UltraGrip9 présente une légère faiblesse sur la neige.

Les dix autres modèles présentent par contre des faiblesses sur au moins deux critères, la plupart du temps sur revêtement mouillé et sur la neige. La lanterne rouge : Principalement en raison de ses faiblesses prononcées sur revêtement sec, le Semperit Maser-Grip 2 doit se contenter de la mention « suffisant » et se place ainsi en dernière position du classement. Il présente également de légères faiblesses sur le verglas et des problèmes d’usure.

Par rapport aux pneus été, les pneus hiver présentent généralement des distances de freinage nettement plus longues sur revêtement sec. La distance de freinage d’un pneu été de qualité moyenne est environ 4 mètres plus courte que celle du meilleur pneu hiver. Mais on constate aussi des différences entre les pneus hiver. Alors que le Continental WinterContact passe de 100 km/h à l'arrêt en 44,6 mètres, le Semperit Master-Grip 2 a besoin d’environ 2,5 m de plus.

C'est sur le mouillé que différences entre pneus hiver sont les plus importantes, comme en témoignent les vitesses maximales de franchissement mesurées lors des essais d’aquaplaning du test. Le format 195/65 R15, relativement étroit pour la catégorie moyenne inférieure, se comporte généralement bien en situation d’aquaplaning, mais on observe des différences entre les candidats. Alors que le Continental ne « décolle » qu’à partir d’une vitesse de franchissement de 93 km/h, le Sava Eskimo S3+ part en aquaplaning dès 79 km/h. On constate toutefois que dans le format testé, les pneus hiver présentent généralement une meilleure résistance à l'aquaplaning que les pneus été. Avec 89 km/h, même le pneu été « spécial aquaplaning » d’Uniroyal est battu par les meilleurs pneus hiver.

Une nouveauté dans le test :

Ce dernier test des pneus hiver a utilisé pour la première fois le terrain d’essais de la société finlandaise Testworld pour évaluer le comportement sur la neige. Les partenaires ont décidé de se rendre en Finlande en raison de la météo instable de l’ancien terrain de d'essais sur neige en Suisse. Le terrain d'essais de Testworld à Ivalo présente différents avantages. Ivalo se trouve dans le nord de la Finlande, au nord du cercle polaire, ce qui offre la meilleure certitude en matière de température et de neige. L’équipement professionnel complet permet une préparation rapide et souple des pistes d’essai. Le grand nombre de pistes d’essai offre à l’équipe plusieurs possibilités alternatives. L’un des plus grands avantages est le terrain fermé. Aucune personne non autorisée n’y a accès. Aucun piéton ni autre usager de la route ne risque de se trouver sur la piste sans qu’on l’ait remarqué. Les zones de dégagement font que ce terrain offre les meilleures conditions de sécurité possibles.

Resultats Dimension 195 65R15
 

Dimension 215/65 RH

Pour le dernier test de pneus hiver, 16 modèles de pneus hiver au format 215/65 R16, le plus répandu pour les SUV, ont été contrôlés. Le véhicule utilisé pour les essais est un VW Tiguan.

Sur les 16 modèles testés, un seul modèle obtient la note globale « bon » et un modèle échoue avec la note « insuffisant ». La plupart (14 modèles) présentent des faiblesses diverses et doivent se contenter de la mention « satisfaisant ».

Le vainqueur du test :

Le Dunlop Winter Sport 5 ne présente aucune faiblesse, et devient ainsi le seul pneu pour SUV de cette série à obtenir la note globale « bon ». Il convainc surtout sur revêtement mouillé, où il obtient la meilleure note du classement. Ses bonnes caractéristiques de consommation et d’usure viennent aussi confirmer son bon résultat. Ses capacités hivernales sur neige et verglas ne sont pas exceptionnelles, mais restent suffisantes pour un évaluation positive.

Le milieu de classement :

Le milieu de classement se compose de 14 modèles. Aucun critère unique n’explique à lui seul les pertes de points. La plupart des pneus perdent des points en raison de faiblesses sur revêtement mouillé, sec et/ou enneigé. Le Continental ContiWinterContact TS 850P SUV, notamment, séduit par des performances solides, mais présente une légère faiblesse sur sol verglacé qui explique sa chute au classement. Le Pirelli Scorpion Winter présente des faiblesses sur neige et verglas, mais reçoit la note globale « 2,8 » en raison de la consommation accrue. Huit des modèles en milieu de classement présentent plusieurs faiblesses.

La lanterne rouge :

Le Nankang Snow SV-2 n’arrive pas à convaincre. Il présente des défauts graves sur revêtement mouillé et enneigé, ce qui le rend inapte en tant que pneu hiver. Difficile de comprendre comment ce pneu a pu obtenir le label « C » pour l'adhérence sur sol mouillé.

Resultats Dimension 215/65 RH

Vers le haut